Tél : 06.51.33.33.41

Interro Fiche 3

FICHE MOTO SIMPLIFIÉE N°3 : LES FACTEURS DE RISQUE EN MOTO

LES INTERROGATIONS ORALES DU PERMIS MOTO, FICHE SIMPLIFEE 3/12

 

LES 2 QUESTIONS DE LA FICHE N°3

POSÉES PAR L’INSPECTEUR A L’EXAMEN DU PERMIS DE CONDUIRE MOTO :

 

– Les facteurs de risque ?

– Les facteurs aggravants ?

 

Découvrez la fiche N°3 des interrogations orales du permis moto simplifiée par la rédaction de permis pratique afin d’en faciliter sa compréhension et son apprentissage.

Ce résumé est attendu par l’inspecteur, le jour de l’examen.

 

Pour un apprentissage efficace, lisez également le texte officiel de cette fiche ici

 

Retrouvez cette fiche moto enregistrée en MP3 et gratuite, en cliquant ici

 

 

Les facteurs de risque en deux-roues motorisés

L’alcool, les drogues

Un cinquième  des morts en moto présente une alcoolémie positive

Le cannabis multiplie par x 1,8 le risque accident

Le cannabis et l’alcool multiplie x 14 le risque accident

 

La vitesse excessive

Vitesse plus élevée = évitement plus difficile et choc plus violent

Le champ de vision de 180° à l’arrêt passe à seulement 30° à 130 km/h

Vitesse + virage = déport de sa voie et perte d’adhérence

Vitesse = moins visible des usagers

 

La fatigue

La conduite d’une moto est plus épuisante que celle d’une voiture, la fatigue présente un risque de perte d’équilibre et de chute. 

 

L’illusion de visibilité

Par son faible gabarit, sa vitesse et les angles morts des autres usagers, le motard voit les autres, mais les autres ne le voient pas.

Anticipez et assurez-vous d’avoir toujours été détecté, augmentez toujours les marges de sécurité.

 

L’inexpérience

L’inexpérience concerne les débutants, ceux qui reprennent la moto et la conduite d’une nouvelle moto.

1 accidenté sur 10 est inexpérimenté.

 

L’état de la chaussée

La surface des pneus en contact avec le sol correspond à celle d’une carte crédit.

Marquage blanc au sol, plaque d’égout, gravillons, feuilles mortes présentent un risque de perte d’adhérence.

 

La météo

La pluie diminue la visibilité, le vent occasionne des écarts de trajectoire, mais 90 % des décès ont lieu par beau temps.

 

L’état du véhicule

Un bon état des freins et des pneus est indispensable de même que des niveaux corrects.

 

 

les facteurs aggravants 

L’absence d’équipements de protection et la présence d’obstacle fixe comme les glissières augmentent la gravité des accidents.

Un équipement adapté diminue les conséquences d’un accident, il peut transformer un blessé grave en personne indemne.

Le sac à dos est à proscrire.